BENJAMIN BARQUON

- Soyez meilleur que vous-même -

Triathlon - TriaLong

29/09/2017 - 37

Triathlon

À : Bois le Roi

Type de séance : Course

Durée : 05:14:22

Classement officiel : 137 / 241

5


Cette course a été ajoutée au calendrier 2017 un peu au dernier moment.

Je remplace donc un mec du club ne pouvant pas la faire.

Pas de préparation spécifique, mon seul réel objectif de la saison était en Juillet :D

La semaine précédent la course j'ai régulé à 100% mon alimentation.

Afin de mettre toutes les chances de mon côté et réduire à minima le risque de pause caca à pied.

On est 6 du club au départ, il pleu des sceaux de flotte, on est motivé !




Natation

Le début jusqu'à la première bouée est une bataille sans nom.

Tout le monde se monte dessus, je préfère nager tête hors de l'eau pour éviter les coups.

Inutile de tenter de placer sa nage, on va laisser la masse se libérer.

Première bouée passé, on environ 350m jusqu'à la prochaine donc cela s'espace un peu et on peut enfin nager.

Pas d'affolement, je mise tout sur la fluidité, je ne cherche pas à perdre de force dans l'eau.

Vers la fin du premier tour je passe proche du bord et sens le sol, je décide de prendre appui et plonger histoire de gagner 2m... quel con, je me fais mal au pied sur des cailloux coupants.

Fin du premier tour et sortie à l'australienne.

Une première pour moi.

Aurèle (un mec du club bien plus rapide que moi dans les 3 diciplines) sort juste devant moi.

Je le passe sur la plage et l'encourageant.

Temps du premier tour : 00:19:06

Le second tour passe bien, le pied douloureux me laisse tranquile, je pense qu'être très très légèrement coupé, cela ne me gènera pas plus.

Je constate qu'Aurèle ne me distance pas, on reste au même niveau.

Dans le dernier virage vers la plage il prend un peu large, moi au plus court et je sors juste devant lui.

On entre dans le parc ensemble.

Il semble frigorifié, je décide de le garder à vue pendant que je me change.

Temps du secon tour : 00:18:43

J'ai plus géré mais n'ai pas té gêné donc ça va plus vite.


Effectué : 1.9 km

Temps : 00:37:49 (à la montre)

Vitesse moyenne : 02:01/100m

Fréqeunce : 59 mouv/min




T1

Les muscles répondent présent.

Pas de crampe, pas de contracture, pas de fatigue.

Au poil.

Il ne pleut presque plus, je décide de jouer les warriors et partir en trifonction.

Je l'avais fait en Bretagne, ça passe, j'encaisse bien le froid.

Pendant que j'enfile mes chaussettes le cul dans l'herbe j'entend Aurèle qui s'énerve.

Il à l'air frigorifié et n'arrive pas à retirer sa combi.

Je me lève et l'aide à retirer ses pieds.

Il me remercie et je repars enfiler mes chaussures.

Dossard à la taille, lunettes sur le net et casque vissé sur la tête je pars du parc.

Motivé comme jamais je vise 31-32 de moyenne car il y a 2 bosses par tour (2 tours) et je sais que je vais y perdre un max de temps.


Temps : 00:03:05 (à la montre)


Temps officiel sortie de T1 : 00:40:17

Classement sur les chronos valides : 61 / 224




Vélo

Le début est comme toujours un slalom entre les concurents qui se remettent de la natation et en profitent pour boire.

De plus comme la route est étroite et un peu sinueuse au début forcément ce n'est pas évident de rouler.

Rapidement on arrive sur la vrai route et c'est parti.

Je sens que les jambes sont là, la vitesse grimpe assez bien à 33-34km/h voire plus.

Les premiers kilomètres passent bien sans soucis et arrive la première côte.

On a fait 7km et j'ai déjà vu 3 crevaisons...

Avec ma chance légendaire en ce domaine je me dis qu'aujourd'hui je vais y avoir droit.

La première côte passe bien, forcément je souffre mais ça va.

Un mec tente de me doubler mais une grosse branche tombe et s'éclate sur la route devant lui. Il arrive à l'éviter mais ça calme !< /p>

Le plat revient, c'est sympa et j'envoie bien.

La route est mouillée donc certains ont peur quand cela descend un peu ... je suis même obligé de prendre un virage à 10km/h car 2 mecs de front en descente ont trop peut et bloquent la route !

Bref les kilomètres passent vite.

Je m'alimente bien en suivant le rythme prévu : 10 / 30 / 50 / 70 pour le solide et tous les 5-7km pour la boisson.

Vers 29km je décide de tirer jusqu'à 35km avant de manger ma barre.

34ème kilomètre crevaison. Et merde !

J'étais en pleine campagne sur le plat, fais chier.

C'est le genre de moment où tu en veut au monde entier, tu cherches comment tu as fait pour crever !

Pas le temps de réfléchir.

Je fais pipi puis je retire ma roue (mieux dans cet ordre pour ne pas avoir le zizi tout noir).

Je récupère mes démontes pneu et je retire la chambre à air.

J'ai les mains dégueulasse fais chier.

Check rapide du pneu pour être sûr que rien ne va me refaire un trou !

Je remet une nouvelle chambre à air sans réfléchir à chercher le trou dans l'autre.

Je remonte mon pneu et visse la pompe.

Cela ne marche pas, merde.

Je retire la pompe et la remet en place.

Good ! Aller on pompe !

C'est à ce moment que je me suis dit : tu vas acheter un truc pour les cartouches de CO2 !

Je mets toute la pression que je peux mais c'est pas top top.

Aurèle et Frank m'on doublé pendant l'incident.

Punaise je faisais un super vélo et j'étais 3ème du club et sur un fait de course de merde je passe 5ème !

Ce n'est pas possible !

La roue gonflée comme j'ai pu ( environ 5bars en général au lieu des 8.5 habituels ...) je remets ma roue.

Il faut être sincère je n'ai jamais changé de roue aussi vite, j'ai mis à peine 16minutes !

Je repars en mangeant ma barre de céréales.

A ce moment je sens que cela va être dur car le pneu sous gonflé ne va pas aider.

Tant pis je suis là pour écraser les pédales, elles ont intérêt à s'accrocher à la manivelle car ça va envoyer des watts !

Il me reste 55km je vais les faire en mode CLM !

Je décide de rouler comme si il ne fallait pas courir après et finir en mode survie.

Cela se passe bien, j'évite tous les gravillons visibles et fais attention à tout.

Crever 2 fois serait un comble !

Je passe Frank en mode avion de chase, ma tête plantée sur le compteur.

Petit blague en passant car entre mecs du club c'est normal.

Sur le plat objectif jamais sous les 34km/h !

Soyons sérieux, mon vélo n'est pas très aéro, moi non plus et mon pneu dégonflé n'aide pas.

Je me carbonise les jambes mais je suis dur au mal :D

Je passe au niveau du dernier ravitaillement, virage à droite sur le pont, il reste moins de 3kmm ... BOOM !

Un gros saut sur le pont (un caillou, une bosse, ... aucune idée !) mais le bruit qui vient de ma roue arrière ne laisse aucun doute.

Je n'ai pas crevé, j'ai explosé un truc :D

Je regarde rapidement (en roulant) si la jante est cassée.

On ne dirait pas.

Putain j'ai le pneu crevé et pas un peu, j'ai roulé 50m et déjà plus d'air dedans.

Il reste 3km je m'en fiche je ne répare pas.

Si ça passe, ça passe, sinon je pousserai !

On dirait que ça passe, j'arrive à maintenir 22-25km/h sur un pneu à plat complet et faisant un "cloc cloc cloc" assourdissant.

La vitesse n'est pas glorieuse, je dois m'arracher pour froler les 25km/h mais à pied j'irais moins vite.

Je ne passe pas sans que tous les spectateurs ne se retournent.

J'ai fait 300-400m et je croise 3 mecs qui poussent... ok je ne suis pas le seul à avoir crevé ici :(

Arrivée au parc à vélo tant bien que mal... enfin, je n'ai plus de jambes, je galère pour marcher !

Au final j'ai réellement roulé 2h28 pour faire 80km donc une moyenne de plus de 32.4km/h (soit dans le top 40 à vélo...) ... et ce avec 43.5km sous-gonflé et 2.5km sur la jante...

Cependant mon temps total vélo est de 2h47 ce qui est bien moins glorieux :(


Effectué : 80 km

Temps : 02:47:11 (à la montre)

Vitesse moyenne : 28.7km/h

Cadence : 85 tr/min

Dénivelé positif : 500m




T2

Je mets le vélo dans le parc, je pose mon cul par terre et souffle 2 secondes.

J'ai les jambes en feu, c'est indescriptible.

Jamais je n'ai eu aussi mal quelque part... je sais qu'il me reste entre 18 et 20km à courir.

Je sais que si j'écoute mon corps je reste ici le cul dans la boue.

Ce n'est pas une solution.

Même en marchant je finirai.

Mais marcher n'est pas une option, donc je mets mes chaussettes sèches, mes baskets, ma casquette et GO !

Activation du pilote automatique on ira au bout ensemble.


Temps : 00:03:22 (à la montre)


Temps officiel sortie de T2 : 03:31:19

Classement sur les chronos valides : 125 / 224

Evolution au général : 64 places perdues




Course a pied

Je pars sans escale ravito car j'ai bien mangé et bu à vélo et je peux facile tenir 5-10km seul.

Puis soyons sérieux, si je m'arrête manger/boire j'y reste :D.

Dès le début ça monte puis boue et sol glissant.

Avec mes chaussures qui n'ont plus de crampons car bien usées c'est génial :D

Passé les premiers 700m plus de boue.

Il ne pleut plus donc normalement cela ne va pas empirer.

Le premier tour passe bien, j'ai une moyenne de 5:20 - 5:25/km.

Les tours font 6km, donc on aura normalement moins de 20km au total.

Je me motive, j'ai les jambes explosées mais 19km c'est un peu comme à l'entrainement.

Je peux le faire.

Je m'accroche.

Vers 1/3 du deuxième tour Fabien me passe en m'informant qu'il est premier car Sami a crevé.

Punaise j'en ai croisé des mecs arrêté pour crevaison et beaucoup que je n'ai pas croisé ont aussi crevé ce n'était pas une course pour faire des perfs à vélo :D.

Je pense que c'est la pluie qui a fait venir plein de merdes sur la route et paf !

Un mec demande au ravito s'il y a 2, 3 ou 4 tours.

Les bénévoles très bien informés lui répondent qu'ils ne savent pas.

Arrivant à sa hauteur je lui répond qu'il y en a 3 de 6km + la fin.

On papotte un peu pendant 2km puis je dois faire un arrêt pipi juste avant la fin du deuxième tour.

Je le laisse partir et soulage ma vessie.

Pas de caca en vue, ok mon alimentation pré-course a été efficace !

Le petit immodium d'avant course aussi ;)

Le dernier tour est une alternance de calvaire et de re-motivation.

Dès que la route s'élève (ce n'est pas violent, faut pas pousser) je suis en galère et j'ai l'impression de mourir.

Mais je sais que je ne dois par marcher.

Je double des mecs détruits, sûrement dans un tour moins avancé que moi.

Je me fais doubler ... beaucoup depuis le début de la CaP mais comme je suis dans mon dernier tour eux sont sûrement dans le même que moi :D

Il reste 2km, je décide d'accélérer.

C'est dur, mais j'ai l'impression de bien courir, la montre vibre et annonce la moyenne du dernier kilo : 5:32 .. ok c'est ridicule :D

On est en fin de course, j'ai presque 5h dans les pattes, ces 5:32/km sont une vitesse cible pour la fin :D

Il reste 1km, j'entend la sono, punaise je vais le faire !

Je regarde la montre, oh con le chrono !

Je me dis, lâche rien mon benji tu as tout cassé !

Petite incertitude car les bénévoles ne donnent pas d'info et rien n'est indiqué pour rejoindre l'arche de fin...

On fini par me dire : plus loin à droite.

Je continu et demande à chaque bénévole "ici ?"

Je fini par trouver où prendre à droite ... c'est le seul point négatif de TOUTE la course, l'arrivée est mal indiquée :)

Petit passage dans de la bonne grosse boue et l'arche de fin est là.

5h14 !


Effectué : 18.5 km

Temps : 01:42:55 (à la montre)

Vitesse moyenne : 5:34/km

Dénivelé positif : 210m


Temps officiel final : 05:17:47

Classement sur les chronos valides : 129 / 224

Evolution au général : 4 places perdues




Bilan

Après une petite interview au micro du speaker je peux aller me restaurer et parler avec les mecs du club.

Fabien est donc 1er devant Aurèle et Sami.

Ce dernier ayant crevé à vélo et a fait une pause technique à pied.

Rémi fini en 5h24 et Frank un peu après (5h40).

Je termine totalement vidé, les jambes anéanties mais heureux.

Cette sensation d'avoir donné tout ce que je peux jusqueau bout n'a pas de prix.

Je m'entraine maintenant environ 9h par semaine pour en arriver à cet état.

Je ne m'en lasse pas, c'est franchement incomparable avec ce que j'ai ressenti sur S ou M.

Il est absolument certain que j'adore le long.

Je sais également que je prends un pied foi à vélo sur le plat en position aéro.

Courir est de plus en plus agréable.

La sensation de glisse dans l'eau est un régal.

Bref ce sport est une tuerie !


Mon avis sur la course : J'y serai l'an prochain !

C'est proche de la maison.

Bien organisé ( super ravitos, super lots pour les participants, super bénévoles ... )

C'est une course abordable ( 85€ ) et encore plus quand le club en prend une partie à sa charge :D

Le parcours est sympa même si j'ai crevé à vélo 2 fois et que la boue était présente à pied j'ai pris du plaisir.

Maintenant c'est repos puis reprise de la préparation car dans 3 week-end on part dans le Verdon pour le Natureman !




Analyse de mes chronos.


Natation :

Comme d'hab je sors assez honorablement de l'eau (moins de 37min) et bien classé (61/224).

De plus je gère toujours cette partie pour ne pas trop dépenser d'énergie.

Transition correcte, c'est un point acquis également.

Bosser cette discipline pour aller plus vite en ne puisant pas plus de force sera ma ligne directive.


Vélo :

Avec la crevaison j'ai un temps moyen, si on retire simplement le temps de réparation j'ai un temps canon proche du TOP 30 !

Avec mon BTwin c'est une super perf !

J'ai investi dans des cartouches CO2 pour gagner un peu de temps si cela se renouvelle.

J'ai pris un pied fou, j'ai des moyennes au dessus de 34km/h sur le plat même avec le pneu dégonflé :D.

Continuer à progresser fera du bien mais c'est clairement mon point fort.

La T2 est acquise également et se passe bien.


Couse à Pied :

Partie la plus difficile à gérer surtout quand je m'arrache à vélo...

Au final je ne perd rien mais n'étant pas à ma vrai palce c'est un peu normal.

Si je regarde mon évolution dans le classement en déduisant mon temps de réparation roue je perdrais 30 places et non 4.

Je fais le 134ème temps à pied sur les 224 chronos corrects.

Je pense que c'est un gros axe d'amélioration. Certainement le plus gros

Même s'il faut garder les proportions en tête, pour entrer dans le top 60 à pied il fallait courir sous les 5:00/km.

Et pour y arriver le travail est encore important.


Final :

Je termine 129ème des chronos corrects (qui restent faux ... mais cela permet d'avoir la notion des proportions).

En déduisant le temps de réparation de la crevaison 63ème.

Globalement je suis satisfait.

J'ai respecté mes objectifs sur tous les segments (un peu au dessus à vélo ... car fait de course).