BENJAMIN BARQUON

- Soyez meilleur que vous-même -

Triathlon - IronBreitz

21/08/2017 - 90

Triathlon

À : Queven

Type de séance : Course

Durée : 05:43:49

5


Arrivé sur place une semaine avant j'ai bien pu constater que le temps ici c'était merdique :D

On loge à Guidel dans un camping à seulement 7km de Queven et 1.5km de la plage.

Si "en Bretagne il ne pleut que sur les cons" ... je n'ai plus de doute, j'en suis un bon !

J'ai quand même pu reconnaître un peu le parcours vélo en passant entre les gouttes, faire un petit footing et aller nager dans la piscine municipale de Guidel.

Deux choses sautent aux yeux en Bretagne : il pleut souvent et ce n'est JAMAIS plat !

Fin des activités sportives le jeudi pour bien récupérer.


Mon père et ma belle-mère sont arrivé le vendredi soir et seront présents pour la course pendant que ma chère femme gardera les enfants.

Le samedi on charge les affaires de course et direction le retrait des dossards à côté du parc à Queven.

Je dépose mes chaussures dans un sac plastique (elles resteront sèches !) avec une paire de chaussettes et une casquette dans le parc T2.

Je note que les barrières sont des trucs basiques à barreaux donc je ne sais pas comment je mettrai mon vélo sur ces trucs ... comme les autres sûrement :D

Direction Inzinzac-Lochrist pour rejoindre le parc T1.

Un peu chiant niveau organisation de devoir se rendre sur deux sites distincts pour déposer les affaires.

Le village est sympa, le parc est en bord de rivière.

Il y a de sacré vélos !

J'ai les yeux qui s'emplissent d'étoiles.

Je dépose ma monture de compétition entre deux machines de guerre.

Franchement ils annoncent du vent de de la pluie toute la nuit, je suis presque content de laisser mon vélo BTwin et non un superbike à plusieurs milliers €€€.

Je laisse le vélo seul (en retirant même les coussins des prolongateurs).

On repart au camping, J-1 !

Demain le départ est à 8h00.


Réveil matinal (5h10) pour manger mon gâteau sport 2h30 avant le départ.

Mon père arrive vers 6h pour un départ voiture prévu à 6h30.

On échange rapidement sur la journée à venir puis on charge mon sac et go... ou pas !

Le camping ne permet pas les sorties avec véhicule avant 8h on doit appeler le numéro d'urgence pour faire venir une personne qui ouvrira (non sans râler).

Go pour Inzinzac et mon premier triathlon L !


On arrive, je place mes affaires sur mon emplacement/vélo.

Petite excursion dans le parc voisin pour enfiler ma trifonction et un petit pipi (mieux que dans la combi/trifonction).

J'enfile ma combi et retrouve mon père pour un dernier mot avant la course.

C'est super top qu'il soit là.

Avoir ses proches quand tu sais que tu vas en baver c'est mieux qu'être seul quand même :D

Je suis prêt, on nous fait un briefing et pour la première fois je comprends les infos !

Pas tout car je ne sais pas où l'on part mais on suivra les autres.



Retrouvez toutes les photos en bas de page.

Elles sont toutes de mon papa, un GRAND merci à lui !




Natation



Je pars sur mon rythme normal sans chercher à aller vite.

Je pense à Régis notre coach natation qui nous dit de tout miser les nos appuis et je pose ma nage directement.

Pendant environ 50m je nage tête hors de l'eau sans les jambes mais après ça roule tout seul.

J'arrive à prendre des pieds 2-3 fois et je nage assez droit.

On arrive à la première bouée, j'active un "tour" sur la montre par principe.

Retour au point de départ.

Sur le retour je percute un arbre couché sur l'eau ... avec le pied !

Je sens bien ma nage, je sors de l'eau, active la transition sur la montre, dézip ma combi et entre dans le parc.


Effectué : 1.9 km

Temps : 00:35:44

Classement : 142 / 344

Vitesse moyenne : 3.36km/h (01:52/100 m)

Fréqeunce : 61 mouv/min




T1



Punaise il reste beaucoup de vélos !

Pendant que j'enlève ma combi le speaker annonce "on en est à 36minutes de course" oh merde, je visais 40min dans l'eau au mieux !

J'ai explosé ma prévision !

Du coup je pose mes fesses par terre et prends mon temps pour bien enfiler mes chaussettes.

On n'est jamais trop prudent, en Bretagne il pleut et je me vois mal faire 93km pieds nus.

Je sors du parc à vélo à côté d'une nana avec un Cervelo P5 custom et une trifonction "Triathlon Shop Team".

Ok donc je pense être bien sorti de l'eau. Reste à s'accrocher à vélo et survivre à pied...


Temps : 00:01:22




Vélo



Petite particularité, pour que ma femme et ma famille puisse suivre ma course j'ai lancé une sortie vélo Strava sur le téléphone que j'ai mis dans la bento-box avec les gels.

Même s'ils ne peuvent pas venir me suivre ils sauront où j'en suis et c'est sympa :).

Comme repéré sur OpenRunner dès le début ça monte :D

Pour le moment pas de pluie.

La météo annonce la pluie à partir de 14h donc normalement sec pour le vélo !

Je profite de la première montée pour y aller cool, récupérer encore un peu, boire un coup et manger un truc.

Il y a 2 ravitaillements vélo, je n'ai pas prévu de m'en servir.

Pas le temps de finir de manger que les premières gouttes apparaissent.

S'en suivra un enchainement perpétuel de petite pluie fine et grosse pluie bien dense pendant TOUTE la partie vélo !

Je n'ai JAMAIS roulé sous la pluie donc on va voir...

Les kilomètres passent, je me sens assez bien, je tente de toujours passer les 34km/h sur le plat/descente et forcer un peu une montée sur deux...

Je le savais, le parcours présente aucune grosse difficulté, mais il n'y a presque jamais de temps de repos.

On passe notre temps à enchaîner montées/descentes légères.

Je trouve que cela roule assez propre niveau respect du drafting.

Par contre les déchets sur le bord de la route ... sérieux les mecs ça coute cher de jeter vos gels dans les zones dédiées ?

Petit soucis sur mon enregistrement ... j'ai oublié d'activer le vélo et m'en suis rendu compte après 5km...

Rein de grave.

Je passe le premier ravitaillement et trouve la route que j'avais reconnu le lundi.

Rassuré de savoir où je vais je pousse un peu plus les pédales.

Les paysages sont juste sublimes.

Je ne vois pas tout à cause de la pluie et le focus course, mais vraiment c'est beau.

Passage du deuxième ravito.

Il reste 35km environ, c'est le moment de profiter car la route est plus à notre avantage sur les 30 derniers km (plus de descentes que de montées).

Cela fait un petit moment que je n'ai pas vu la demoiselle sur son P5 avec qui je faisais le yoyo pendant 35-40km ( je la passais sur toutes les phases de plat/descentes et elle me passait sur les côtes ).

Vers le 89ème kilomètre un mec se met à ma hauteur et me dit : c'est loin encore ?

Je lui répond "2km en gros" ... ayant foiré mes enregistrements et n'ayant pas le pointage des kilomètres restant ou parcourus proposé par l'organisation ... suspense :D

Je le repasse 1.5km plus tard dans une descente et lui lance "il restait un peu plus mais là c'est tout proche".

Dernière portion avant T2, je connais le coin j'y suis passé :D

J'arrivé à T2, garde mes chaussures car au sol c'est gadoue !

En descendant du vélo je vois mon père qui m'encourage.

C'est cool de sa part d'être venu ici aussi.


Effectué : 94 km

Temps : 03:00:44

Classement : 186 / 344

Evolution classement général : -32 places

Vitesse moyenne : 31.2km/h

Cadence : 82 tr/min

Dénivelé positif : 1000m




T2


Comme prévu c'est la merde pour poser le vélo, il finira suspendu en mode nawak...

Comme pour T1 je pose mes fesses par terre pour récupérer et enfiler mes chaussettes.

Et oui, j'ai changé de chaussettes car les autres ont pris 3h de pluie et sont trempées.

J'ai mis ma casquette pour ne pas trop avoir de pluie dans les yeux.

Petit ravito en sortant et hop on attaque la course à pied.


Temps : 00:02:40




Course a pied



Dès les premières foulées je sais que cela va être chaud.

Je pars sans me soucier du chrono, au sensations.

De toute façon j'ai fait un meilleur chrono natation + vélo que prévu donc j'ai 15-20min d'avance sur ma cible.

Je fais comme cela sur 1.4km puis au 2eme ravito je m'arrête pour boire un coup et manger un truc...

Je sais très bien que j'ai couru trop vite mais ce n'est pas le plus important.

Je repars confiant, les jambes vont mieux.

Je ferai des pauses tous les 3.5km environ, en début de tour et à la moitié.

Pas de stress, objectif finir !

Le parcours, parlons-en !

Annoncé plat, avec quelques passages de terre "sas difficulté" ... bah mensonge !

Déjà ce n'est pas plat du tout, c'est sacrément vallonné.

Et courir dans les bois sur un sol mouillé n'est pas "sans difficulté".

Ajoutons à cela 2 belles côtes où TOUT le monde marche sauf les premiers et on arrive sur un truc qui fini de t'achever les pattes.

En plus 3 tours, donc 6 côtes raides au total !

Bref, pendant 16km j'ai couru en faisant omission de mon corps et de ses appels à l'aide :D

En abordant le dernier tour je savais qu'il restait 7km et que c'était bon, ca allait le faire, même si j'allais souffrir ça passerait.

Pour la première fois de la course je regarde si mon fils est là avec mon père mais je ne vois rien.

Puis j'ai fait les 5 derniers en mode "plus que 5, plus que 4..."

A 2km du but regain d'énergie, inutile de trop accélérer, je gère encore.

Plus qu'un kilomètre, la délivrance approche.

Une pensée, est bien présente, mon père sera-t-il là ? et aura t'il emmené mon fils malgré la pluie ?

Cet espoir me guide vers l'arche d'arrivée.

Je ne vois personne, tant pis je termine pour moi de toute façon.

A 5m de l'arche je vois mon père, ma belle-mère et mon fils.

L'émotion de voir mon fils présent pour m'attendre à l'arrivée est immense.



Cela fait 7km que cette pensée me fait avancer.

Mon fils cours vers moi sur le tapis bleu, je le prends dans mes bras non sans une larme.

On passe la ligne ensemble.

Il est fier de son papa, le mien est également fier de son fils.



Quoi de plus beau ?

J'ai terminé mon premier Half Iron Man !


Effectué : 21 km

Temps : 02:03:20

Classement : 250 / 344

Evolution classement général : -32 places

Vitesse moyenne : 5:52/km

Dénivelé positif : 400m




Bilan

Trop fier de l'avoir fait !

Temps total : 05:43:49

Classement : 206 / 344

La course est usante tant à vélo qu'à pied on a très peu de plat pour récupérer.

Le temps n'aidait pas, on a pris la pluie pendant tout le vélo et une grosse partie à pied.

L'organisation est cool (avec quelques points non bloquants perfectibles).

Tellement content d'avoir fini et d'avoir eu mon fils à l'arrivée !

Je pense qu'à cause du temps nous ne reviendrons pas, mais il est cool comme triathlon.

Je suis un demi homme de fer !



Un grand merci à :

- Ma chérie pour tout ce qu'elle accèpte au quotidien !

- Mon papa pour avoir été présent, avoir fait toutes ces belles photos et avoir emmené mon fils à l'arrivée.

- Mon club (Villemomble) pour les super conseils et l'abiance au top !

- L'organisation car c'était quand même top.

- Et encore ma chérie pour avoir validé des vacances annuelles en Bretagne, promis l'an prochain on part au soleil.





Plus de photos comme promis.