BENJAMIN BARQUON

- Soyez meilleur que vous-même -

Triathlon - Brin d'amour

11/08/2017 - 30

Triathlon

À : Combreux

Type de séance : Course

Durée : 02:42:02

5


Natation

Effectué : 1.5km

Temps : 00:30:47

Vitesse moyenne : 3km/h

T1

Temps : 00:02:59

Vélo

Effectué : 41.5km

Temps : 01:13:56

Vitesse moyenne : 33.7km/h

T2

Temps : 00:02:09

Course a pied

Effectué : 10km

Temps : 00:52:11

Vitesse moyenne : 5:25/km


Départ 10h05 de Villemomble avec le camion et 6 autres membres du club.

2h de route en prévision.


On arrive à midi pile sur le site de la course ( le retrait des dossards débutant à 12h ), parfait.

On va retirer les dossards, on trouve un package assez léger (justifié par un prix VRAIMENT abordable).

Le premier contact avec les organisateurs nous met dans l'ambiance, c'est joyeux et cool.

On va faire un tour à la buvette pour acheter un sandwich ( Fabien, Guillaume et moi ).

Ce sera sandwich saucisse pour tout le monde (choix limité à saucisse ou merguez, et si besoin frittes mais personne ne tente le gras à moins de 2h de la course).

Retour au camion pour manger un bout et préparer le matos.



Préparation OK, on va déposer le matos dans le parc à vélo.

L'ambiance est bonne, dans le club c'est une récurrente mais même avec les autres participants, les arbitres, les organisateurs.

Il fait nuageux mais pas menaçant, pas trop chaud (20 - 22°C) et l'eau est annoncée à 22°C.

Le temps est idéal pour réaliser une course agréable.

Briefing de course,

Personne ne comprend rien, on a des infos contradictoires pour la natation, des incohérences pour le vélo (interdiction de rouler à droite), et pas grand-chose pour la CaP.

On sait juste qu'il y a 1 boucle dans l'eau, 2 à vélo et 2 à pied.

Pas d'infos sur les accès et sorties du parc à vélo.

Comme je ne joue pas la gagne je décide de simplement suivre ceux qui seront devant moi.

Petite photo de groupe pour la postérité



On va dans l'eau pour se préparer au départ qui aura lieu dans l'eau dans 20minutes.

Guillaume a décidé ne nager sans combinaison car l'eau est à 23°C ... ils sont 5 (dont 2 filles) dans le même cas sur 286 partants !

Ce mec est vraiment un bon nageur.

Les filles partent.

Ça discute pas mal sur le sens de la boucle de natation que personne n'a vraiment compris.

On regarde tous les féminines pour comprendre.

Ok c'est good pour nous.

La philosophie de course prévue :

Faire ce que je peux dans l'eau

Tout donner à vélo sans réfléchir

Finir à pied avec ce qui reste et au mental



TOP DEPART !

Je suis en plein au centre.

Dans le bouillon dès le début avec la bouée en ligne de mire.

Pendant 50m environ je nage tête hors de l'eau pour éviter de prendre un mauvais coup.

Dès que cela se décante un peu je pose ma nage.

Les fusées sont déjà bien devant et ma bouée toujours dans l'axe.

Objectif aujourd'hui, tenter d'ajuster au mieux mes trajectoires, prendre du plaisir et glisser au max.

Passage de première bouée, je passe proche mais pas à la corde car il y a bagarre.

L'entrainement piscine du passage d bouée paye GRAVEMENT car je passe mon virage super fluide.

Je reprends ma nage naturellement, merci Régis !

Direction la deuxième bouée.

Les bouées sont énormes et le plan d'eau sans vague permet de bien voir l'objectif.

Je tire tout droit.

Je commence à tenter de poser ma nage fluide basée sur la glisse et de grands appuis ce qui est très efficace rapidement.

Trop car je me retrouve dans les pieds de 4-5 participants nageant en zigzag et m'empêchant de passer sans les déborder large.

Pas malin de nager de front, ils feraient mieux de rester dans les pieds.

Continuant de viser ma bouée je constate que leurs zigzags sont assez gênant et que ce ne sera pas facile de passer.

Je nage potentiellement plus vite mais à moins de faire un gros écart pour déborder 5 mecs je ne passerai pas.

Je reste sagement derrière en attendant la bouée.

Finalement je ne pourrais jamais passer.

Arrivant à la dernière bouée on doit viser une grande arche verte.

Impossible de la rater.

Je suis assez surpris car je pensais qu'il restait encore beaucoup à nager.

Finalement 1500m ça passe vite.

Aujourd'hui j'ai fait de la nage complète sur les 1500m, contrairement à Saint-Cyp ou je n'avais pratiquement jamais utilisé les jambes.

Bon soyons sérieux je ne tape pas fort des jambes, mais c'est un petit plus.

On approche du bord, je vois déjà des participants lever la tête et tenter de marcher.

Je décide d'attendre d'avoir la main qui touche le fond pour me relever.

Quand cela arrive je me redresse.

J'ai de l'eau à peu près à la taille.

Marcher n'est pas facile mais je fais comme les autres.

En débriefant avec les autres du club dans le bus sur le chemin du retour j'appendrais qu'il est préférable d'attendre d'avoir de l'eau aux genoux pour ne pas trop se fatiguer, donc je me suis relevé un poil trop tôt.



T1

Je bascule en mode transition sur la montre.

Je regarde le chrono, je suis sous les 31min dans l'eau donc je suis content.

Mon objectif idéal était sous les 32min donc parfait.

J'ai viré le haut de ma combi assez facilement en laissant le bonnet et les lunettes dans la manche (c'était prévu).

J'arrive à mon emplacement vélo en trottinant.

Ok je suis dernier des mecs du club, plus un seul vélo VSTri.

Je termine d'enlever ma combinaison avec une petite difficulté pour en retirer mes pieds.

Je saute sur ma serviette.

Je mets ma ceinture porte-dossard, mes lunettes et mon casque.

Je retire les petits gravillons de mes pieds.

J'enfile ma chaussette droite puis la chaussure associée.

Idem avec la gauche.

J'utilise les prolongateurs du vélo comme appui pour ne pas tomber, assez efficace, idée à conserver.

Pas le temps de réfléchir, je suis un participant pour sortir du parc à vélo.

Improbable, on passe par un chemin en terre et boue.

Je décide de porter le vélo sur les phases de boue pour éviter d'avoir les roues qui glisses.

Tant que possible je fais rouler le vélo dans l'herbe à côté du chemin en terre pour éviter de gagner un petit caillou qui me ruinerai ma course avec une crevaison.

Tapis rose, bitume.

Encore 10m avant la ligne de montée à vélo.



Vélo

Je passe la ligne, je saute sur mon vélo, je clipse direct ma chaussure gauche et je pédale.

Rapidement je clipse la droite.

C'est good ça roule !

Faire de la vile et devoir déclipser/recilpser souvent ça a du bon en fait :D

Au final je suis plus à l'aise que pour mon premier triathlon.

L'entrainement ça paye.

J'attaque directement sur un bon rythme.

Je décide d'attendre un peu pour regarder ma vitesse moyenne et de rouler aux sensations.

J'ai choisi de ne pas mettre de compteur, donc j'aurais les infos sur la montre uniquement.

Rapidement je double des concurrents.

C'est toujours agréable.

Je trouve mon rythme, je regarde la montre 33.2km/h de moyenne.

Ok on va tenter d'envoyer fort aujourd'hui.

Premier bloc de 5km bouclé en 33.5km/h de moyenne mais avec un enchaînement de mini-bosses.

Je suis super content d'avoir gonflé un peu plus mes pneus, passage de 7.3 à 9bars, je suis certain que cela aide.

C'est plat mais dès que cela monte je perds un peu de vitesse, c'est vraiment impressionnant comment la moindre variation a un impact.

Sur une section plane assez roulante je double un autre participant en étant bien posé et envoyant fort et je me fais passer par un mec sur vélo chrono et roue lenticulaire.

Il ne peut pas avoir bouclé un tour déjà (j'en suis à 12-13min de vélo) donc il nage vraiment comme une pierre et roule fort... je me dis : le mec il devrait passer plus de temps dans les bassins !

Deuxième bloc de 5km je suis super bien, c'est vraiment ultra-plat, moyenne à 36.7km/h.

Super fier.

Punaise j'ai des jambes, la route est belle et pas de vent !

Le troisième bloc passe bien avec un petit coup de cul qui me force à tomber 2 dents.

Je reprends assez bien pour flirter avec les 35km/h de moyenne.

4ème bloc et fin du 1er tour avec un virage serré suivi d'une petite montée.

Rien de fou mais j'en profite pour bien boire donc la moyenne prends cher :D.

Deuxième tour.

En débutant ce tour je passe Franck (du club).

Je l'encourage et lui dit de s'accrocher.

Il le fera (tout en respectant le no-drafting).

Pour ce deuxième tour le vent se lève.

Je me fais passer par un groupe de 4 mecs qui prennent des relais.

Tellement bien qu'un d'eux se déporte sur moi et m'oblige à freiner...

Ok donc vous jouez la gagne les mecs ? non ! alors arrêtes vos bêtises.

Je ne dis rien, j'espère qu'un arbitre passera par là pour les cartonner, mais franchement c'est juste ridicule pour eux.

Je ne comprends vraiment pas l'interrêt de faire du triathlon pour rouler en groupe et drafter.

Je les laisse passer sans chercher à m'accrocher.

Je continu, les kilomètres défilent assez bien.

Le vent est présent sans être violent.

C'est parfois un peu gênant mais bon il est là pour tout le monde.

Au niveau du virage en épingle une moto-arbitre me double et m'encourage, vraiment sympa.

Comme au premier tour je décide de boire un coup ici.

Dans la petite montée je relance assez bien.

J'entends que ça râle derrière.

Je serre fort à droite pensant gêner.

Un pack de 20+ participants me double.

Oh punaise, un peloton !

Juste derrière la moto arbitre ... grande classe.

Le pack me passe dans la montée.

Franchement déçu par l'attitude d'autant de participants je ne peux m'empêcher de râler.

Leur organisation est parfaite, ils s's'abritent du vent, préviennent des "dangers" et prennent des relais.

En un mot : PITOYABLE !

Je ne suis pas le seul à râler, tous ceux devant moi se faisant passer par ce peloton râlent.

On va à l'encontre du sport, de la course et des valeurs sportives.

Je lève le pied pour les laisser partir.

Franck revient sur moi.

Il s'est bien accroché et j'ai un peu perdu en vitesse sur ce second tour.

Le vent et la fatigue sûrement ... mais ça c'est pareil pour lui aussi !

Donc il s'est bien accroché.

Je bois un coup.

On est à 38km.

Je garde juste un peu d'eau pour le dernier km de vélo.

Je l'ai maintenant 15-20m devant moi en point de mire.

Je décide de rester ainsi s'il ne fléchit pas je ne lâche rien.

Sur la dernière portion sinueuse il lève le pied pour boire avant T2.

Je sais qu'il reste environ 500m donc je bois un coup rapide et je mouline "fort" pour relancer les jambes avant la CaP.

Je le passe mais il n'est pas loin.

On arrive à la ligne de descente de vélo presque en même temps (il devait être 15m derrière moi).



T2

Sur les tapis et le chemin de terre qui mène au parc il me passe car il a déchaussé complètement et moi toujours les chaussures vélo aux pieds.

J'arrive dans le parc, Franck est par terre en train de mettre ses chaussettes.

Il a suivi sa stratégie prévue, vélo sans chaussettes et enfilage à T2.

Ne devant pas réaliser cette étape que j'ai effectué à T1 je gagnerai un peu de temps sur lui.

Je retire mon casque, enfile la casquette.

Je monte sur la serviette, retire mes chaussures vélo et passe mes Hoka.

Je repars, Franck est 5m devant.

Pendant la sortie du parc je retourne le dossard pour l'avoir devant à ma sortie.

J'ai fait une transition que je trouve éclair, je suis assez content.



Course à Pied

J'attaque la CaP juste derrière Franck, je ne fais pas un effort particulier pour le rattraper, on verra si ça le fait.

Normalement il court plus vite que moi donc inutile de se cramer pour rien.

Des enfants sur le bord tendent leur main pour des "check" je joue le jeu et tape dans la main de tous ceux que je croise, c'est très sympa.

En 300m je l'ai rattrapé.

Au chrono la moyenne indique 5:23/km donc je suis bien.

Je reste environ 500m avec lui on échange brièvement pour se motiver puis je lui dis "on se retrouve quand j'explose".

Et j'allonge un peu la foulée, objectif tourner sous les 5:16/km sur les 4 premiers.

La CaP se fait dans les bois, donc il faut éviter les branches, la boue et les participants qui ont un tour d'avance.

En effet, je verrai passer le top 10-15 durant mon premier tour.

Les premiers ont une sacrée foulée, mais inutile se tenter de suivre des mecs qui jouent le top du classement.

Franck ne revient pas, je ne force pas trop, je sais que 10km cela peut être long.

Le ventre va bien, parfait.

Sur une portion assez boueuse et étroite je dois m'écarter pour laisser passer les premiers.

J'en profite pour regarder ma montre : 5:15/km de moyenne.

Perfect, déjà 2.5km de fait.

Vers 3.2km il y a un ravito dans un virage, je ne prends rien car je suis bien et que la course n'est plus très longue.

Ça monte un peu (rien de violent) et on court sur un tout petit chemin, n'ayant pas trop l'habitude je lève un peu le pied (sans trop).

J'ai vu que vers le début du tour il y avait de l'eau et de la compote donc je prendrais un truc à mi-cap.

Fin du premier tour, je commence à sentir que je ne peux pas tenir sous les 5:20/km.

Pas de soucis, c'était prévus, je ne pensais même pas aller sous les 5:30/km !

Prise du chouchou attestant du 1er tour fait, je prends également une compote que j'englouti car il faut rendre l'emballage en moins d'un mètre !

Je lève le pied sur les 6 et 7èmes kilomètres (5:33 et 3:36/km)

Même si ces moyennes sont un peu biaisées par un ralentissement pour demander à une participante si "tout va bien" car elle est par terre.

Elle a visiblement mal au genou, je lui propose de l'aider, elle préfère rester assise un peu.

Je lui propose d'en informer les bénévoles au prochain croisement, elle accepte.

Je repars, et croise un bénévole en sens inverse qui se dirige vers elle.

Visiblement un participant devant moi les à déjà informé de la situation.

Je reprends ma course en faisant plus attention encore aux racines et au sol glissant.

Je reprends un petit rythme pendant le 8ème pour descendre sous les 5:30/km !

Je passe Michel (un autre du club), je l'encourage, je lui dit de ne RIEN lâcher car Franck arrive et qu'il doit le garder derrière !

Sursaut de motivation, moi aussi je veux garder Franck derrière !

Le 9ème km dans le sous-bois sinueux donc un peu moins vite (5:25/km).

La montre indique 9km, je sais que c'est plié.

Je lève la tête, et pense tu y es, dernier kilomètre de ton premier M.

Je savoure mon finish dans le bois, le passage sur le tapis rose, la dernière ligne droite avec les encouragements des spectateurs.

Je passe la ligne en 2h42 pile poil.



J'ai EXPLOSE mes espérances.

Moi qui visais 3h15 avec un chrono idéal à 3h ... punaise quelle fierté.

Etrangement la CaP s'est super bien passée alors que j'avais déjà plus d'1h30 de couse dans les jambes.

Ce sport est une tuerie.

Je me retourne, Franck est là il va passer la ligne.

Je le félicite.

Il est à bout de forces.

Il a certainement tout lâché sur la fin pour me rattraper le coquin.

Michel arrive une minute après.

On le félicite et on applaudi.

Super perf pour lui aussi qui visais sous les 2h55.

On a tous bien roulé et forcément le chrono s'en ressent.

Quel plaisir de faire un effort solitaire de presque 3h et retrouver ses potes de club à l'arrivée !

On profite du buffet d'arrivé, on mange un peu, on boit.

On échange avec Franck et Michel sur nos courses respectives.

Super sympa de se retrouver comme cela à quelques secondes d'écart à l'arrivée.

Et puis MERDE je ne suis pas dernier du club !

On récupère les vélos (et nos affaires) puis on retourne au camion retrouver les autres.

Sami et Aurélien on fait 2h16, Fabien et Guillaume 2h21, on est tour arrivé par groupe à l'arrivée.



Le retour en camion fût long (plus de 3h) en raison de bon bouchons sur Paris.

Nous avons pu échanger sur les courses de tous et sommes unanimes sur la course sympa.

Le parcours vélo bien roulant à été apprécié.

Les bénévoles en quantité et souriants complétaient le charme de cette course.

Nous sommes tous très content d'y avoir participé.

Je recommande franchement ce triathlon e campagne bien organisé et très sympathique.

Idéal pour un premier M comme pour votre 50ème.



Mon bilan personnel

L'entrainement ça paye !

Arriver à tenir mes allures cible à pied ( 5:20 - 5:25/km ) sur presque toute la course.

Arriver à sortir un GROS vélo avec près de 34km/h de moyenne en ayant coupé pour laisser filer le peloton ...

Arriver à tenir les 3km/g à la nage en sortant super frais.

J'ai atteint mes objectifs et les ai même dépassé sur tous les secteurs.

Vraiment super content de ma course.

Maintenant retour à l'entrainement car en Juillet c'est un autre morceau qui m'attend !





Les chronos VSTri officiels :


Nom Scratch Natation Vélo Course à Pied Total
BERTHOU Aurélien 21 / 286 00:24:57 01:09:06 00:41:08 02:16:47
GUEDIRI Sami 21 / 286 00:26:22 01:09:31 00:39:07 02:16:47
URBANI Guillaume 41 / 286 00:25:31 01:12:03 00:42:02 02:21:14
ARAGO Fabien 42 / 286 00:26:37 01:13:45 00:39:19 02:21:17
BARQUON Benjamin 177 / 286 00:30:58 01:16:16 00:52:11 02:42:02
MARQUEZ Franck 179 / 286 00:29:22 01:17:52 00:52:33 02:42:15
BEAUFOUR Michel 187 / 286 00:25:34 01:18:48 00:56:10 02:43:44